samedi 29 avril 2017

Ni !

Après m'être brillamment essayé à la poésie paranormale (cf post précédent), une fois encore je prends la cyberplume pour revenir à la res politica. Pourtant, la politique m'a toujours emmerdé et je n'avais à la base aucune intention d'y consacrer ne serait-ce qu'un billet, sur ce blog dédié à la légèreté et au bon goût.
Mais la situation fait que.

lundi 10 avril 2017

Big fours - LCD a 4 ans !

Avec l'intensification de mon activité, voilà 2 mois que je n'ai rien publié ici, laissant mars vierge de toute déchargerie.
Et pourtant, 2 événements d'ampleur mondiale se sont déroulés au mois de mars, placés sous le signe du chiffre 4, qui eurent mérité que je m'y attarde : la sortie du 4ème album de Stupeflip, et le 4ème anniversaire de ce blog (le 19 mars).

dimanche 5 février 2017

Du progrès en 10 gressions - final

Cinquième et dernière partie de cette série de posts démarrée il y a presque 2 mois. 
Mon sujet s'épuise quelque peu. J'aurai parlé pêle-mêle de progrès, de science, de politique, d'humanité ou encore d'art dans un fatras informe, sans propos réellement construit, m'essayant à des associations sans doute hasardeuses. 
Mais cette bouillie d'idées nappée d'un coulis de fiel correspond bien au final à ce que j'ai surnommé des "gressions" : digressions agressives / progressions régressives. 
Le genre d'exercice free-style qui remplit le cahier des charges des Cahiers-Décharge.

lundi 16 janvier 2017

Du progrès en 10 gressions - 4ème partie

Reprise de mes 10 gressions consacrées au progrès vu à travers le prisme de l'actualité.
Cette série entamée en décembre dernier se voulait un peu mon calendrier de l'avent. Nous sommes à la mi-janvier, du coup ça devient mon "calendrier de l'après" ; on a bien ouvert ses petites po-portes patiemment en attendant Nouyel, maintenant on fait l'inverse : on referme les petites po-portes.

lundi 9 janvier 2017

Au fait, mes voeux

Bon ben voilà, les fêtes sont passées (oh non !), Nouyel est terminé (OH NOOON !!!), on a pris sa caisse réglementaire histoire de finir l'année bourré et d'en commencer une nouvelle bourré aussi...
On a eu droit à sa petite gastro aussi - épidémie oblige - et bien joué à Jackson Pollock dans les toilettes.
Bref 2017 est là, bel et bien là, et avec tout ça j'ai oublié de vous présenter mes vieux.

Alors comme je n'ai pas de riche idée pour une de ces cartes de vieux dont j'ai le secret, je me contenterai de vous refourguer cette image glanée sur Ufunk, qui m'a bien fait rire (notamment la 2ème case, qui a priori fera surtout marrer les graphistes).

Meilleurs vieux, donc.